Imprimer

Jacques Daniel Bongoma, fondateur du journal L’Analyste, n’est plus

Écrit par Delphin Bateko. Publié dans Online Dépêches



 
La presse congolaise est deuil. Jacques Daniel Bongoma Koni Botoke, fondateur du journal l’Analyste,  s’est éteint le lundi 2 février 2015 à 23h30 à l’Hôpital général de référence de Kinshasa, des suites d’une longue maladie.


Il a dirigé son journal jusqu'en 1997, année au cours de laquelle il est victime d’une maladie qui vient de le terrasser, en laissant 10 orphelins.

Biographie

Né le 6 juillet 1937 dans la cité de Bolobo, territoire de Bolobo, district des Plateaux (province du Bandundu) du couple Motondo Daniel et de Ezenga Marie,  Bongoma Daniel est de la tribu Nunu-Bobangi.

A près des études primaires à l'école protestante de Baptist Missionary Society (BMS) à Bolobo, il arrive à Léopoldville (Kinshasa) pour entamer ses études secondaires. Il s'inscrit  alors à l'école moyenne de l'Armée du salut puis à l'Institut de l'Education physique à Saint Raphaêl.

Il va poursuivre ses études universitaires à la pré-université de Lovanium (Université de Kinshasa) en 1957. En 1958, il obtient une bourse d'études de la compagnie Shell et se rend à Bruxelles (Belgique), où il obtient une inscription à l'Institut catholique des hautes études commerciales (ICHEC).


En 1962, il obtient sa licence en Sciences commerciales et financières. Rentré au pays, il travaille pendant une année au ministère des Affaires étrangères où il s'occupe de la Direction commerciale, puisque le ministère du Commerce à cette époque était incorporé au ministère des Affaires Etrangères.


Maître en développement


En 1963, il se rend à Londres (Grand- Bretagne) pour préparer sa maîtrise en développement à la London School of economies and political sciences.


Sa maîtrise terminée, il rentre au pays en 1965. Le général Joseph-Désiré Mobutu, devenu chef de l'Etat de la RDC la même année, va le nommer Conseiller principal chargé des problèmes économiques, commerciaux financières et monétaires.


En 1969, il publie un livre intitulé « Indépendance économique et révolution». En 1972, il quitte le Congo et se rend au Ghana où il était nommé secrétaire général adjoint de l'Association des universités africaines.


Après le Ghana, il se rend à Cambera (Australie) pour préparer sa thèse en Démographie, ensuite en Grande-Bretagne avant de s’établir définitivement en RDC en 1981.


Grand sportif, il aimait jouer au tennis. Il fut président du Tout-Puissant Englebert (Tout Puissant Mazembe) et Administrateur-conseiller de la Regideso.


Inhumation le samedi 7 février


La levée du corps à la morgue de l’Hôpital général de référence de Kinshasa est intervenu vendredi 6 février 2015 pour des funérailles en sa résidence, sise sur l’avenue Echangeur n°16, Quartier Camp Riche, commune de Lemba (Référence Eglise la Résurrection).


 L’enterrement aura lieu le samedi 7 février 2015 à la Nécropole Entre ciel et Terre, dans la commune de la N’Sele.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir