A la Une

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Pression des services de l’État sur les entreprises minières : sévère réquisitoire de la FEC

Entre les miniers et l’État congolais, ce n’est pas encore le langage des sourds. Mais à...

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

Américains et Suédois préparent une plainte contre Kinshasa

La vérité va certainement éclater dans les prochains jours sur le double meurtre de deux experts...

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Lokondo demande au chef de l’Etat d’être attentif au message de la CENCO

Le message de l’assemblée plénière ordinaire de la CENCO adressé aux Congolais, le 23 juin,...

Double enquête

Double enquête

Les provinces du Kasaï ont connu une tragédie qui exige que justice soit faite aux victimes des...

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

Adam Dieng à propos du Kasaï : « L’étendue des atrocités est tout simplement révoltante »

«L’étendue des atrocités, des destructions et des souffrances infligées aux populations...

Imprimer

Cambriolage d’un couvent de religieuses à Kinshasa : les bandits présumés arrêtés

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

La Police nationale congolais a arrêté lundi 30 janvier des membres d’un groupe des présumés bandits accusés d’avoir cambriolé samedi le couvent des sœurs et la maternité de Bibwa dans la commune de N’sele.

Ces présumés bandits avaient emporté une importante somme d’argent dont le montant n’est pas connu et des biens, notamment des ordinateurs. Une partie des biens volés a été récupérée par la police, affirme Nkama Indi, bourgmestre  de la commune de N’sele. Le nombre de présumés bandits arrêtés n’a pas été révélé.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir