A la Une

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

2ème conclave de l’Opposition à Kinshasa : le Rassemblement vise l’alternance

Sorti groggy de la mise en application de l'Accord de la Saint-Sylvestre, le Rassemblement a...

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La SADC recommande à la Céni de publier un calendrier électoral consensuel

La situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo a encore une fois été...

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Sortie de crise en RDC : Majorité et Opposition font une interprétation sélective de l’article 64

Dans l’incertitude d’organiser des élections apaisées, l’Opposition et la Majorité présidentielle...

Me Mukendi : « Une victoire pour la justice »

Me Mukendi : « Une victoire pour la justice »

Face aux arguments de droit avancés par la défense de Moïse Katumbi dans l’affaire qui l’oppose...

Sérieux handicap

Sérieux handicap

La crise politique en République démocratique du Congo continue de plonger davantage le pays...

Imprimer

Comme l’enfant prodigue

Écrit par Le Potentiel. Publié dans A la Une

La restructuration du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ne s’est pas faite sans douleur. Après le décès d’Etienne Tshisekedi, le 1er février 2017 à Bruxelles, la course à la succession a laissé apparaitre des ambitions, même les plus démesurées, dans le chef de certains cadres du Rassemblement.

 

Aussi, les ennemis de la démocratie ont-ils pensé que la mort d’Etienne Tshisekedi devrait aller avec celle de la plus grande frange de l’opposition en République démocratique du Congo. Ainsi, tous les moyens ont été mis en œuvre pour faire imploser cette plateforme héritée du « Sphinx de Limete » à l’issu du Conclave de Genval en juin 2016.

La tentation était si grande que certains cadres du Rassemblement ont été détournés des idéaux de la plateforme. Tout ceci dans l’optique de faire imploser le Rassemblement et bloquer, par ricochet, la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016. Un coup d’épée dans l’eau, car le nouveau leadership du tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi, plébiscité le jeudi 3 mars, ratisse large au point que chaque jour qui passe, quelques frondeurs retrouvent le bon sentiment.

Dans sa sagesse, le nouveau président du Comité des Sages, Pierre Lumbi, a lancé un appel à tous les frondeurs de revenir au bercail comme dans la parabole de l’enfant prodigue. Pour Pierre Lumbi, les portes du Rassemblement sont grandement ouvertes pour les accueillir. Pour autant qu’ils peuvent désormais accompagner le vrai combat du Rassemblement à savoir œuvrer pour l’alternance démocratique en RDC.

Ce combat est loin de la course aux fauteuils ministériels à tout prix que les ennemis de la démocratie ont miroité aux frondeurs. L’avenir de la RDC est suspendu à la mise en œuvre de l’Accord de la Saint-sylvestre, le seul compromis global et inclusif qui garantit, à ce jour, un processus électoral dans la paix et la cohésion nationale.

Comme l’enfant prodigue, tous ceux qui ont été déroutés par  les fossoyeurs de la démocratie sont appelés à rentrer dans le Rassemblement « originel », signataire de l’Accord du 31 décembre avec la Majorité présidentielle. Il n’y a pas meilleures voies pour honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi que celle de continuer à lutter, dans l’unité, pour l’application de l’Accord du 31 décembre 2016.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Une fois de plus, les minerais du pays font l’objet d’une enquête de la par des Ong internationales. En interne, les commentaires vont dans divers sens....

Facebook FanBox