A la Une

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Le dernier rapport des Nations unies sur la RDC, rendu public le dimanche 13 août et présenté...

Toute la vérité

Toute la vérité

Les violences et violations des droits de l’Homme en République démocratique du Congo ont pris...

3ème dialogue : l’UDPS non partante

3ème dialogue : l’UDPS non partante

Après avoir secoué dans tous les sens l’UDPS par la nomination de Samy Badibanga, suivie de celle...

Imprimer

Accord de la Saint-Sylvestre : Christophe Lutundula interpelle la Société civile

Écrit par Florent N’Lunda N’Silu.

Christophe Lutundula, député national  et membre du Rassemblement, a été l’invité du deuxième café citoyen organisé vendredi 10 mars à la Maison des électeurs, à Kinshasa. La Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (Symocel) l’a invité pour donner de la voix sur cet accord.

Christophe Lutundula, qui a dit bien connaître les « mœurs » des politiques de la Majorité présidentielle, a souligné que le retard pris dans l’application de l’Accord de la Cenco fait partie des stratégies de la Majorité présidentielle pour ne pas quitter le pouvoir. 

En tant qu’un des membres du Rassemblement et une des plateformes majeures de la scène politique congolaise, il a interpellé, pour ce faire, la Société civile. « Il faut que la Société civile soit très active et prenne des actions de sensibilisation et mobilisation des masses qui devraient s’approprier cet accord et faire pression de manière pacifique pour que celui-ci soit appliqué sans délai », a lancé Christophe Lutundula. Il a aussi reproché aux jeunes Congolais leur désintéressement à la chose politique. « Les jeunes doivent se distinguer des autres couches de la population, compte tenu de leur énergie », leur a-t-il signifié, expliquant qu’ils doivent s’intéresser à la chose politique, car leur avenir en dépend.

Le député Lutundula, s’est, par ailleurs, félicité de l’unité observée au sein du Rassemblement, laquelle a été matérialisée par la réunion des neuf plates-formes de cette organisation, tenue la veille sous la houlette du président de la direction politique du Rassemblement, Félix Tshisekedi Tshilombo, aux côtés duquel se trouvait le nouveau président du Comité de sages, Pierre Lumbi.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda, qui a déclaré officiellement l’épidémie de choléra dans sa province. Deux décès sont enregistrés jusque-là. Un comité de crise a été mis...