A la Une

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des relations économiques entre la RDC et la Chine sont au beau fixe. Les deux parties...

La maffia s’installe à la CENI

La maffia s’installe à la CENI

La Rédaction du journal Le Potentiel a mené des investigations sur la gestion à la...

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Mardi, c’était la trêve au Centre interdiocésain où se tiennent les travaux sur l’arrangement...

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, l’heure est au...

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

On a connu le drame du Kasaï à travers la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Et...

Imprimer

Energie : 8 millions d’euros pour explorer le gaz méthane du lac Kivu

Écrit par Olivier K. Publié dans A la Une

Après que la RDC a réceptionné du matériel pouvant permettre le dégazage du lac Kivu, un des partenaires vient de mettre la main dans la poche pour financer l’exploration de ce gaz.

 

La République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda ont signé, le vendredi 10 mars à Gisenyi (Rwanda), un projet pour mener des recherches communes sur l’exploitation sécurisée du gaz méthane du lac Kivu. Le projet est financé par le gouvernement hollandais à hauteur de 8 millions d’euros, pour une durée d’exécution de deux ans.

« Pendant qu’il y a exploitation du gaz, les études se poursuivent. L’état du lac continue à être suivi. Nous faisons le monitoring et nous voyons s’il n’y a pas changement des paramètres. C’est un projet de deux ans. Les études vont se faire pendant les deux années. L’argent est géré par le Rwanda », a expliqué KatchoKarume, Directeur général de l’Observatoire volcanologique de Goma. Il a reconnu que la RDC est en retard par rapport au Rwanda, sur l’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu. 

Selon lui, « le gouvernement congolais doit lancer un appel d’offre pour voir s’il y a des entreprises qui pourront venir monter les plateformes pour l’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu ».

Le Rwanda produit déjà de l’électricité en transformant le gaz méthane dans le même lac, pompé à partir d’une plateforme que le pays a installée en 2016 sur le lac Kivu, à 13 km de sa rive.

Pour rappel, la RDC et le Rwanda ont mis en place un comité chargé de la surveillance de l’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu en avril 2016. Ce comité constitué de 10 experts a été investi de la mission de sécuriser de façon commune les travaux d’extraction du gaz et d’épargner les populations riveraines du danger lié à la non-exploitation de ce gaz. 

La mise en place de ce comité matérialisait ainsi l’accord signé entre les deux pays en novembre 2015 à Rubavu, sur l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu. Un accord qui porte essentiellement sur la surveillance de ce cours d’eau au moment de l’exploitation du gaz qui y est contenu.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Deux véhicules transportant des sacs de maïs en provenance de kasumbalesa ont été incendiés mardi 21 mars par des jeunes en colère au quartier Matshipisha dans la commune Katuba  (Lubumbashi)....

Facebook FanBox