A la Une

Forum sur la paix au Kasaï : une fuite en avant

Forum sur la paix au Kasaï : une fuite en avant

Le forum pour la paix et le développement dans le Kasaï va s’ouvrir en présence du chef de l’Etat...

État prédateur

État prédateur

Ça sent l’arnaque. La décision prise, vendredi 15 septembre, par le vice-ministre des...

Invalidation des passeports semi-biométriques : Une arnaque

Invalidation des passeports semi-biométriques : Une arnaque

Le 15 septembre 2017, le vice-ministre des Affaires étrangères, Agée Aje Matombe, a créé la...

Alternance pacifique

Alternance pacifique

Des Congolais ont décidé de faire respecter la Constitution en imposant une alternance...

Le peuple observe

Le peuple observe

La rentrée parlementaire a eu lieu, hier vendredi 15 septembre, au Palais du peuple. Elle...

Imprimer

32ème journée mondiale de la jeunesse : Monsengwo invite la jeunesse à privilégier la paix

Écrit par Emmanuel Luyato/Deborah Mangili (stagiaires/Ifasic). Publié dans Provinces

Les jeunes catholiques de Kinshasa ont communié, le dimanche 9 avril au stade Tata Raphaël de la Kethule, avec le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. C’était à l’occasion de la 32è journée internationale de la jeunesse qui coïncidait avec le dimanche des rameaux. A cette occasion, le prélat a invité la jeunesse à être artisan de paix dans son milieu de vie.

 

A l’occasion de la journée internationale des jeunes catholiques, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité, le dimanche 9 avril, la jeunesse catholique à prendre part à la dixième édition de la journée diocésaine des jeunes.  Rencontre qui s’est tenue au stade Tata Raphaël, à Kalamu.

Le cardinal Laurent Monsengwo a appelé la jeunesse congolaise à être «de véritables artisans et missionnaires de la paix». Il a lancé cet appel dimanche 9 avril au cours de son homélie à l’occasion du dimanche des rameaux qui coïncide avec la 32ème journée mondiale de la jeunesse au stade tata Raphaël à Kinshasa.

L'Eglise a commémoré cette journée sous le thème « Jeune catholique artisan et missionnaire de la paix».

Le cardinal appelle aussi les jeunes fidèles à prier pour le pays et à travailler pour le relever et le développer. Pour le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, la jeunesse congolaise, particulièrement celle de Kinshasa ne doit pas céder à la « manipulation qui l'inciterait à la violence, la délinquance connue sous la dénomination des kuluna».

Dans son discours, le cardinal Monsengwo a lu les extraits du message du pape. Message qui parle de la jeunesse congolaise en particulier et du monde entier en général. Le message du pape a tourné autour du  thème « le Puissant fit pour moi des merveilles » (Luc 11, 49).

 

On rappelle que le pape, à la place Saint-Pierre, a rappelé aux jeunes du monde qu’il faut apprendre à voir Jésus dans le visage de l’autre qui souffre dans le monde à cause des guerres et des tueries, comme lui a souffert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Un casque bleu de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a été tué hier dans le territoire de Beni dans la province...