A la Une

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

La RDC est au cœur de grands enjeux au niveau mondial, notamment en ce qui concerne  le...

Savoir partir

Savoir partir

Pas de sang versé, respect de textes, certes, dans un contexte quelque peu étrange ! Le Zimbabwe...

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Corneille Nangaa a profité lundi d’une réunion organisée au siège de la Cenco pour fixer l’option...

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Pour n’avoir pas obtenu satisfaction à sa question orale avec débat adressée à Martin...

Vivement les élections

Vivement les élections

La Céni a fixé le cadre pour la tenue d’élections à la date du 23 décembre 2018.

Imprimer

32ème journée mondiale de la jeunesse : Monsengwo invite la jeunesse à privilégier la paix

Écrit par Emmanuel Luyato/Deborah Mangili (stagiaires/Ifasic) le . Publié dans Provinces

Les jeunes catholiques de Kinshasa ont communié, le dimanche 9 avril au stade Tata Raphaël de la Kethule, avec le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. C’était à l’occasion de la 32è journée internationale de la jeunesse qui coïncidait avec le dimanche des rameaux. A cette occasion, le prélat a invité la jeunesse à être artisan de paix dans son milieu de vie.

 

A l’occasion de la journée internationale des jeunes catholiques, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a invité, le dimanche 9 avril, la jeunesse catholique à prendre part à la dixième édition de la journée diocésaine des jeunes.  Rencontre qui s’est tenue au stade Tata Raphaël, à Kalamu.

Le cardinal Laurent Monsengwo a appelé la jeunesse congolaise à être «de véritables artisans et missionnaires de la paix». Il a lancé cet appel dimanche 9 avril au cours de son homélie à l’occasion du dimanche des rameaux qui coïncide avec la 32ème journée mondiale de la jeunesse au stade tata Raphaël à Kinshasa.

L'Eglise a commémoré cette journée sous le thème « Jeune catholique artisan et missionnaire de la paix».

Le cardinal appelle aussi les jeunes fidèles à prier pour le pays et à travailler pour le relever et le développer. Pour le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, la jeunesse congolaise, particulièrement celle de Kinshasa ne doit pas céder à la « manipulation qui l'inciterait à la violence, la délinquance connue sous la dénomination des kuluna».

Dans son discours, le cardinal Monsengwo a lu les extraits du message du pape. Message qui parle de la jeunesse congolaise en particulier et du monde entier en général. Le message du pape a tourné autour du  thème « le Puissant fit pour moi des merveilles » (Luc 11, 49).

 

On rappelle que le pape, à la place Saint-Pierre, a rappelé aux jeunes du monde qu’il faut apprendre à voir Jésus dans le visage de l’autre qui souffre dans le monde à cause des guerres et des tueries, comme lui a souffert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

N’étant pas convaincue des chiffres publiés par la Céni concernant l’opération d’enrôlement des électeurs, la CASE invite la Céni à plus de responsabilité de vérité....