A la Une

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

La RDC est au cœur de grands enjeux au niveau mondial, notamment en ce qui concerne  le...

Savoir partir

Savoir partir

Pas de sang versé, respect de textes, certes, dans un contexte quelque peu étrange ! Le Zimbabwe...

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Corneille Nangaa a profité lundi d’une réunion organisée au siège de la Cenco pour fixer l’option...

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Pour n’avoir pas obtenu satisfaction à sa question orale avec débat adressée à Martin...

Vivement les élections

Vivement les élections

La Céni a fixé le cadre pour la tenue d’élections à la date du 23 décembre 2018.

Imprimer

Kikwit : mise en place d’une structure féminine pour la paix

Écrit par L.P., Publié jeudi 27 juillet 2017 le . Publié dans Brèves

Les  femmes leaders de Kikwit, ont procédé à la mise en place d’une structure dénommée Femme pour la paix, à l’issue d’un atelier organisé par la MONUSCO/Bandundu à travers sa section des affaires politiques relatives au rôle de la femme dans la prévention, la résolution pacifique des conflits et dans la promotion et la protection des droits de la femme, tenu dernièrement à Kikwit. Ce comité qui a été mis en place conformément aux objectifs dudit atelier, sera dirigé par Mme Jeanine Munganga à la présidence, secondée par Mme Israël Kuzatuka à la vice-présidence, et Mme Elyse Kiteso au secrétariat. Plusieurs modules ont été développés au cours de cet atelier, notamment, les indications de l’histoire et  de la culture des sociétés d’Afrique sur le rôle des femmes dans la prévention des conflits.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

N’étant pas convaincue des chiffres publiés par la Céni concernant l’opération d’enrôlement des électeurs, la CASE invite la Céni à plus de responsabilité de vérité....