A la Une

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

Les Africains complotent contre la RDC à propos des eaux de l’Ubangi

La RDC est au cœur de grands enjeux au niveau mondial, notamment en ce qui concerne  le...

Savoir partir

Savoir partir

Pas de sang versé, respect de textes, certes, dans un contexte quelque peu étrange ! Le Zimbabwe...

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Calendrier électoral, machine à voter : le débat est clos

Corneille Nangaa a profité lundi d’une réunion organisée au siège de la Cenco pour fixer l’option...

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Sénat : le ministre des Mines interpellé

Pour n’avoir pas obtenu satisfaction à sa question orale avec débat adressée à Martin...

Vivement les élections

Vivement les élections

La Céni a fixé le cadre pour la tenue d’élections à la date du 23 décembre 2018.

Imprimer

Sud-Kivu : les habitants de Lulimba et Lubichako redoutent une nouvelle attaque

Écrit par L.P. Poblié jeudi 03 aout 2017 le . Publié dans Brèves

Dans la province du Sud-Kivu, les habitants des localités de Lulimba et Lubichako dans le territoire de Fizi, attaqués le 30 juin par les Maï-Maï Yakutumba, craignent une nouvelle incursion de cette milice. Ils ont exprimé cette crainte à une mission conjointe de la MONUSCO et du gouvernement provincial qui s’est rendue lundi 31 juillet dans ce territoire pour évaluer la situation sécuritaire dans ces localités.

Cette délégation a constaté que la population vit encore dans la peur et réclame le renforcement des mesures sécuritaires avant le retour des personnes déplacées.

 

Selon la population, les miliciens Yakutumba  rodent toujours dans les environs et menacent toujours d’y revenir. Les femmes affirment qu’elles sont chassées de leurs champs par des éleveurs du groupe Gumino.

 

La population dénonce aussi des tracasseries des militaires qui ont érigé plusieurs barrières où tout passant doit débourser au moins 500 FC. Le général Safari, commandant des opérations Sokola au Sud-Kivu affirme avoir mis fin à toutes ces pratiques.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

N’étant pas convaincue des chiffres publiés par la Céni concernant l’opération d’enrôlement des électeurs, la CASE invite la Céni à plus de responsabilité de vérité....