A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Assemblée provinciale de Kinshasa : l’élection du nouveau président dans deux semaines

Écrit par FL NL-NS, dimanche le . Publié dans Provinces

Les choses s’activent pour que le nom du  successeur de Roger Nsingi Mbemba à la tête de l’organe délibérant soit connu.

Après la déchéance de Roger Nsingi Mbemba au poste de président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, à la suite de la motion de déchéance votée à l’unanimité par trente-neuf députés provinciaux le 5 octobre, on s’active au sein de l’organe délibérant à lui trouver un successeur. Les négociations vont bon train. Et les choses semblent se préciser pour que le nom du prochain président provincial de l’assemblée provinciale de Kinshasa soit connu d’ici à fin octobre 2017. Mais le rapporteur de l’organe délibérant, Richard Bakizolele, a coupé court à toute supputation en annonçant, jeudi 12 octobre, que l’élection du successeur de Roger Nsingi Mbemba interviendra dans un délai de deux semaines. C’était au cours de la séance plénière tenue jeudi 5 octobre et consacrée à l’adoption du calendrier des activités de la session de septembre 2017 qui, on le sait, est essentiellement budgétaire. Elle était présidée par le vice-président de l’assemblée provinciale, Francis Mbengana, assumant l’intérim du président déchu.

Cette élection, a indiqué le rapporteur de l’assemblée provinciale, fait partie des points non inscrits régulièrement à l’ordre du jour de la présente session. Toutefois, elle constitue un point important pour doter le bureau de l’organe délibérant d’un nouveau président.

Selon ce calendrier, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP), le domaine législatif se rapportant aux nouvelles matières prévoit quatre points, à savoir l’examen et l’adoption du projet d’édit d’intégration budgétaire de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2018, l’examen et l’adoption du projet d’édit portant reddition des comptes du budget de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2018, l’examen et l’adoption du projet d’édit des finances portant budget de la capitale pour l’exercice 2018 et la dotation de l’assemblée provinciale de Kinshasa.

Au sujet des arriérés législatifs, le calendrier prévoit le vote de la  proposition d’édit fixant modalités de répartition des recettes publiques entre le trésor urbain et les différentes communes, l’examen et l’adoption de la proposition d’édit fixant modalité de gestion des terres agricoles dans la ville de Kinshasa ainsi que l’examen et l’adoption de la proposition d’édit portant statut des agents de la Fonction publique provinciale de la capitale.

En ce qui concerne le domaine non législatif relevant de nouvelles matières, le calendrier préconise le contrôle de l’exécution du budget de la ville de Kinshasa pour le second semestre 2016 et le premier semestre 2017, l’audition et l’exploitation des rapports des vacances parlementaires, la validation des pouvoirs, l’évaluation de l’application des différentes recommandations parlementaires adressées au gouvernement provincial ainsi qu’aux services publics provinciaux, le contrôle parlementaire ainsi que l’élection du nouveau président de l’assemblée provinciale de Kinshasa.

Quant au domaine non législatif relatif aux arriérés, les députés ont prévu l’audition et l’approbation des rapports de la commission économique et financière relatifs aux missions de contrôle effectuées pour les trois derniers trimestres pour l’exercice 2016, l’audition et l’approbation du rapport de la sous-commission chargée du contrôle de la gestion des comptes bancaires de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2014 et du premier trimestre 2015.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.