A la Une

RDC : Une police à deux vitesses

RDC : Une police à deux vitesses

Formée et équipée par l’Union européenne dans le cadre du projet Eupol, la PNC est encore loin de...

L’usure du pouvoir

L’usure du pouvoir

La démocratie en Afrique évolue en dents de scie. Il y a plusieurs exemples qui soutiennent cette...

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

Projet de budget 2018 : Tshibala se rattrape, mais…

C’est au cours d’un Conseil des ministres marathon présidé mardi par le chef de l’Etat que le...

Mi-figue, mi-raisin

Mi-figue, mi-raisin

La journée du 15 novembre 2017 a vécu. L’heure est maintenant au bilan. Sur ce point, les avis...

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

15 novembre 2017: La Police menace, la Monusco appelle à la retenue

La journée de mercredi 15 novembre 2017 s’annonce très tendue. Des mouvements citoyens tels que...

Imprimer

Communiqué de presse du secrétariat général de la Cénco sur la visite de Mme Nikki Haleyà la Cénco

Écrit par LP le . Publié dans Online Dépêches

Ce vendredi 27 octobre 2017, la présidence de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a reçu la visite de Mme NIKKI HALEY, ambassadrice des USA au Conseil de sécurité des Nations unies.

Il s’est agi d’un échange sur la situation socio-politique avec un accent sur les perspectives de sortie de crise dans laquelle est plongée la RD  Congo.

Après un bref aperçu de la situation sociopolitique actuelle, leurs excellences Nosseigneurs Marcel UTEMBI et Fridolin AMBONGO, respectivement président et vice-président de la CENCO, ont insisté sur la persistance de la crise, due principalement au fait que l’Accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, autrement dénommé « Accord de la Saint Sylvestre » n’est pas appliqué de bonne foi et de manière inclusive.

Ils ont ensuite appelé à la solidarité effective du Gouvernement et du peuple américains pour :

1° Aider le peuple congolais à faire aboutir le processus électoral dans un délai convenable et acceptable par toutes les parties prenantes ;

2° Obtenir des acteurs politiques le respect effectif de la Constitution et l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre;

3° Recommander à la CENI la publication rapide d’un calendrier électoral, réaliste et précis, qui permettra d’organiser les élections crédibles, transparentes et apaisées ;

4° Demander au chef de l’Etat un engagement explicite de ne pas se présenter comme candidat aux prochaines élections ;

5° Obtenir du pouvoir en place la cessation des répressions contre les manifestations pacifiques, et des violations graves des droits humains ainsi que le respect des principes démocratiques ;

6° Encourager le pouvoir en place de poursuivre de manière substantielle l’application des mesures de décrispations prévues dans l’Accord de la Saint Sylvestre, qui constituent un préalable incontournable pour le démarrage d’un processus électoral apaisé ;

7° S’impliquer afin que le groupe d’experts désignés à la 72èmeAssemblée générale des Nations unies, ait un pouvoir opérationnel au sein de la CENI.

Conformément à leur engagement d’accompagner le peuple congolais en ce temps de crise, Nosseigneurs les évêques membres de la CENCO se réuniront dans quelques semaines en assemblée plénière, pour évaluer l’évolution de la situation.

Fait à Kinshasa, le 27 octobre 2017

Abbé Donatien NSHOLE

Secrétaire Général de la CENCO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

À la surprise générale, Shark XI FC n’est pas revenu à sa décision. Par la voix de son secrétaire général, il confirme sa non-participation à la 23ème édition de la Ligue nationale de football...
More inSports  Politique  Economie  A la Une  

Facebook FanBox