A la Une

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Mgr Ambongo : « L’interdiction des marches est anticonstitutionnelle »

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur...

Cuisine interne

Cuisine interne

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la Majorité...

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

ASF-RDC appelle les congolais à l’éthique et la considération de l'autre

L’Ong ASF invite la presse à cultiver le caractère sacré de la patrie pour « barrer la route à...

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

RDV du 23 décembre : la décrispation bat de l’aile

Entre l’Opposition, appuyée par les forces vives, et le pouvoir des divergences majeures...

Emboiter le pas

Emboiter le pas

Pendant qu’on l’attend sur le terrain, à côté du peuple qui réclame l’application intégrale de...

Imprimer

Festival international du cinéma de Kinshasa : la RDC peu représentée

Écrit par Bienvenu Ipan le . Publié dans Culture

Sur une centaine de films sélectionnés, la République démocratique du Congo n’a pu aligner que trois.

L’Institut français de Kinshasa se prépare à accueillir les activités du 4ème Festival international du cinéma de Kinshasa (Fickin) qui s’ouvrent du jeudi 9 au 11 novembre 2017 à 19 heures.

Selon le directeur du festival, Tshoper Kabambi, la particularité de cette 4ème édition est le fait qu’il y aura des projections simultanées sur trois sites, à savoir la Halle de la Gombe, au numéro 8 de la 3ème Rue Limete, et à l’école St Bernard située sur la 17ème, au quartier Kingabwa, à Limete.

L’autre particularité est le fait d’avoir pu aligner, dans la programmation, une centaine de films venus du monde entier. Des films de toutes les catégories tels que longs comme courts métrages, documentaire et fiction et aussi des films d’animation.

Malheureusement, Kinshasa est peu représentée, avec trois films sur plus de cinquante produits à Goma.

C’est pour cette raison qu’il a été mis sur pied, depuis la 2ème édition du festival, un atelier dénommé «De l’idée au film ». Ce, indique le directeur du festival, dans le but de pouvoir pallier les difficultés de production cinématographique en République démocratique du Congo.

Le Festival international du cinéma de Kinshasa (Fickin) est né en 2014, dans le souci de voir naître dans le chef des cinéastes congolais, un élan de créativité pour dynamiser la production cinématographique congolaise.

Lancé en 2014, ce festival est aujourd’hui un rendez-vous phare du cinéma en Afrique centrale. Espace d’échanges et de diffusions de films tant internationaux qu’africains, en général, et de la sous-région, en particulier, le Fickin est également une plateforme qui met l’accent sur la formation aux métiers du cinéma. Depuis sa première édition, le Fickin jouit de partenariats avec quelques grands festivals des courts métrages notamment Clermont-Ferrand, Interfilm, Rencontre des films courts à Madagascar.

Le festival international de Kinshasa, c’est le monde qui s’invite au Congo. Plusieurs autres festivals prestigieux du monde ont fait aussi parvenir leur programmation à la bonne découverte du public kinois convié sur les 3 sites des projections retenus.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et évêque coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, revient sur la dernière déclaration de l’assemblée plénière...
More inA la Une  Société  A la Une  Sports  A la Une