A la Une

RDC : Les défis humanitaire au Grand Kasaï sont multidimensionnels

Au moins 97 millions USD sont requis, d’ici fin Juin 2018, pour couvrir les besoins des...

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

Prenant ses distances avec la MP : Gizenga dénonce des « tueries barbares » lors des marches

* Des mesures de décrispation doivent être appliquées * le Palu est engagé en faveur de...

La rupture

La rupture

La scène politique congolaise est en ébullition. Les acteurs politiques congolais retrouvent...

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Imprimer

VLISCO Congo expose les dernières innovations sur le port du pagne

Écrit par Amédée Mwarabu le . Publié dans Economie

Comme d’habitude, c’est dans le prestigieux Hôtel Memling que VLISCO Congo a choisi de révéler à sa clientèle ses dernières innovations dans le port du pagne à travers un défilé de mode traduisant les nouvelles créations des stylistes congolais. À cette occasion, VLISCO a lancé en exclusivité deux nouveaux dessins super wax.

La société VLISCO Congo a organisé, le vendredi 1erdécembre à l’Hôtel Memling de Kinshasa, un défilé de mode portant sur les dernières innovations sur le port du pagne. Pour ce défilé, quatorze stylistes congolais ont mis à contribution leur savoir-faire pour créer les différents modèles présentés au public.

Devant un parterre des personnalités du monde politique, diplomatique, culturel ou des affaires, les mannequins ont défilé avec différents modèles, traduisant la variété de motifs créés par VLISCO Congo. 

« Cette soirée à une connotation particulière, car au mois de décembre 2008, nous vous avons présenté en ce même lieu notre première collection qui fut un assortiment de dessins tirés de meilleurs moments de la vie. Presque dix ans plus tard, nous sommes touchés par votre fidélité lorsque nous regardons le long chemin parcouru ensemble », a dit en substance Mme Monique Gieskes Roger, Directeur régional de VLISCO Congo, lors de son allocution de circonstance.

Vlisco lance 52 dessins en 2018

La patronne de VLISCO Congo a saisi cette opportunité pour saluer le fructueux partenariat conclu avec les distributeurs de ses pagnes. « Vous avez été témoin de l’implantation officielle de la société VLISCO en RDC. Cela a permis la création d’une structure de distribution formelle pour mieux servir nos distributeurs désormais approvisionnés directement par VLISCO Kinshasa, non seulement dans notre pays mais aussi dans des pays limitrophes », a dit le numéro un de VLISCO Congo.

« Afin de mieux vous servir et vous donner plus de choix, nous avons décidé de vous offrir plus de variété de dessins. Ainsi, en 2017, nous avons lancé 30 nouveaux dessins sur le marché du Congo. En 2018, nous vous présenterons 52 nouveaux dessins et 91 dessins au total en 2019. Ce qui signifie qu’entre 2017 et 2019, le nombre de dessins à lancer passera du simple au triple », a déclaré Monique Gieskes Roger, donnant les prévisions de production de motif pour les deux prochaines années.

Par ailleurs, VLISCO Congo planifie « d’augmenter le nombre de boutiques partenaires dans toute l’étendue du pays » pour rendre ses produits plus visibles et plus accessibles aux consommateurs.

VLISCO, porteur de solution dans la société

VLISCO ne veut pas se présenter seulement en tant qu’entité économique ou créateur de mode, à en croire Monique Gieskes Roger. « Nous avons également tenu à nous positionner en tant que porteur de solution dans notre société, en général, et dans la vie des femmes, en particulier. Nos pagnes ont toujours été des messagers d’émancipation. Rappelez-vous lorsque nos mères portaient le pagne ABC, c’était pour montrer qu’elles étaient instruites, ou le wax baptisé « si tu sors, je sors », message avant-gardiste d’égalité de sexe », a-t-elle rappelé.

VLISCO tient au progrès et à la valorisation de la femme congolaise. C’est dans ce cadre que la société a créé deux  tailleries académiques, à Kinshasa et à Goma. « Nous avons pu apprendre à des femmes victimes de violence le métier de couturière aux normes de VLISCO afin de les aider  à prendre place dans la société et de pourvoir à leurs besoins et à ceux de leurs familles », a dit le Directeur régional de VLISCO.

Pour autant, VLISCO soutient que « la femme est le socle qui crée l’équilibre dans la famille et dans la société ». Dès lors, la gent féminine reste la source d’inspiration de cette société. « VLISCO s’est engagé à être présent à chaque étape de la vie. Pour marquer cette période de fête de fin d’année, nous avons tenu à vous offrir ce défilé », a dit Monique Gieskes Roger avant de lancer le début du défilé.

Au cours de ce défilé, un concours a été organisé par VLISCO Congo pour les 14 stylistes participants. Chacun de ces stylistes a présenté au concours un modèle qui a été coté par un jury. « Davina Couture », boutique appartenant à la styliste Véronique Lumanu, a remporté le premier prix et bénéficié de 40 wax Vlisco. « Sera Perfection » a gagné le deuxième prix et a bénéficié de 30 pagnes VLISCO. Le troisième prix, 20 wax, a été raflé par la maison « Hope Couture »  » de Théthé Mbala. VLISCO a offert aux onze autres stylistes trois wax à chacun.

Le jury a été composé de Okasol, styliste Designer de renommée internationale avec 29 ans d’expérience, Eurydice Kitutu, journaliste professionnelle, Sossy Mayamba, distributeur VLISCO, Rose Walu Djunga, chargée des cours dans l’enseignement supérieur et universitaire et Justine Ludunge, professeur de coupe et couture depuis 15 ans.

VLISCO a tenu à rendre un hommage à Papa Wemba qui agrémentait souvent ses défilés. Le chanteur Docteur Bill, de son vrai nom  Buatshini Kalala, a interprété quelques chansons de Mzee Fula Ngenge durant la soirée.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Au moins 97 millions USD sont requis, d’ici fin Juin 2018, pour couvrir les besoins des populations affectées par la crise généralisée dans l’espace Kasaï. Environ 400 mille personnes ciblées dans les...