A la Une

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Lundi dernier, à New-York, Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU a recadré le chef de la...

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC s’est invité, encore une fois, sur la table du Conseil de sécurité des Nations...

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Contre la volonté de la Céni d’imposer par tous les moyens la machine à voter lors des scrutins...

Des zones d’ombre

Des zones d’ombre

L’arrivée des bovidés, en décembre dernier, dans les provinces du Kwilu et Kwango, continue de...

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

Après les deux marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, le Comité laïc de...

Imprimer

Martin Fayulu : « Seule une transition sans Kabila constitue la solution la plus viable »

Écrit par LP le .

La Dynamique de l’Opposition a soufflé, vendredi 19 janvier, sur ses trois bougies. La cérémonie a eu pour cadre la salle de conférences de la paroisse Notre-Dame de Fatima. Le coordonnateur de la plateforme, Martin Fayulu, a rappelé que c’est un anniversaire qui commémore la répression durant la semaine du 19 au 25 janvier 2015. En fait, des populations étaient descendues dans les rues de Kinshasa et de grandes villes du pays pour protester contre un projet de loi électorale qui conditionnait la tenue d’élections à un recensement général.

En mémoire de ces victimes et de toutes les autres victimes qui sont tombées à cause de l’insécurité généralisée qui règne sur l’ensemble du territoire, une messe d’actions de grâce a été organisée, après la conférence. Plusieurs personnalités du Rassemblement, notamment Félix Tshisekedi, ont pris part à la messe.

« Pour la Dynamique donc, seule une transition sans Monsieur Kabila constitue la solution la plus viable de sortie de crise ! Et, au stade actuel, la Dynamique considère que la pression populaire tirant son fondement de l’article 64 de notre Constitution est la voie la plus efficace et efficiente pour atteindre cet objectif », a déclaré Martin Fayulu.

Selon lui, le peuple congolais doit être maître de son destin, retrouver sa raison d’être, savoir ce qu’il veut faire de son pays et engager les pays amis à lui apporter l’appui nécessaire pour matérialiser cette vision. « Au moment où nous commémorons le 57ème anniversaire de l’assassinat de Patrice-Emery Lumumba, notre héros national, les Congolais ont plus que jamais besoin de leaders politiques qui ont des convictions certaines et qui savent que la politique n’est ni l’art d’amuser la galerie, ni celui de distraire le peuple », a fait savoir Fayulu.

A cet effet, le coordonnateur de la Dynamique de l’Opposition a engagé sa plateforme à adhérer totalement, une fois de plus, à l’initiative du Comité laïc de coordination et invité la population, à travers tout le territoire national, à participer massivement à la marche pacifique du dimanche 21 janvier 2018.

Par ailleurs, la Dynamique de l’Opposition dit se fonder sur des aspirations profondes de la population à l’instauration d’un Etat de droit, pour conjurer les démons du statu quo. Elle entend ainsi poursuivre, contre vents et marrées, le combat pour le changement jusqu’à la victoire finale.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’objectif est de contribuer à réduire la prévalence de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans ainsi que de subvenir aux besoins nutritionnels de 12 000 femmes enceintes et...