A la Une

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Lundi dernier, à New-York, Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU a recadré le chef de la...

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC s’est invité, encore une fois, sur la table du Conseil de sécurité des Nations...

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Contre la volonté de la Céni d’imposer par tous les moyens la machine à voter lors des scrutins...

Des zones d’ombre

Des zones d’ombre

L’arrivée des bovidés, en décembre dernier, dans les provinces du Kwilu et Kwango, continue de...

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

Après les deux marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, le Comité laïc de...

Imprimer

Processus électoral : la SADC invite les acteurs politiques à aplanir leurs divergences

Écrit par Ludi Cardoso le .

Le secrétaire exécutif de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), Mme Stergomena Lawrence Tax, vient d’effectuer, du 30 janvier au 2 février, une mission officielle à Kinshasa. Peu avant de boucler sa visite de travail, Mme Stergomena Lawrence Tax, a rencontré le vice-Premier ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu.

Au terme de ses échanges avec le chef de la diplomatie congolaise, le secrétaire exécutif de la SADC a fait, devant un parterre de professionnels de médias, la restitution de sa mission officielle dans la capitale congolaise.

« Nous avons rencontré les différents acteurs (du pays) et nous sommes fiers des avancées enregistrées sur le plan politique et dans le processus électoral », a-t-elle déclaré en substance.

De son avis, la République démocratique du Congo a enregistré des « avancées » dans le processus électoral dans la mesure où « ce processus se poursuit » et « le calendrier électoral est publié ». 

Pour Mme Stergomena Lawrence Tax, la Communauté de développement de l’Afrique australe est « encouragée » par « des avancées accomplies » dans le processus électoral. Quoi de plus normal qu’elle invite les uns et les autres à aplanir leurs divergences, bien à propos.

« Nous lançons un appel à tous les Congolais et acteurs politiques de prendre avec beaucoup de sérieux ce processus électoral et que chacun joue son rôle», a-t-elle exhorté. Avant de renchérir : «Évitons les diverses interprétations ».

L’occasion faisant le larron, Mme Stergomena Lawrence Tax a émis le vœu de voir les uns et les autres œuvrer  pour un aboutissement heureux du processus électoral. « Mettons-nous tous ensemble tout en rassurant que nous voulons des élections crédibles et apaisées », a déclaré le secrétaire exécutif de la SADC.

Selon Mme Stergomena Tax, la tenue d’élections crédibles et apaisées passe par la promotion de la paix. Raison pour laquelle elle invite les Congolais à promouvoir la paix. « La paix, c’est bon pour les Congolais, pour la région et la communauté internationale », a-t-elle dit. Et de poursuivre : « Si les violences éclatent, nous en serons tous victimes. Si des problèmes se posent, faisons de telle sorte que nos divergences soient aplanies de manière pacifique ».

Le secrétaire exécutif de la SADC a aussi rencontré les responsables de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) et de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’objectif est de contribuer à réduire la prévalence de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans ainsi que de subvenir aux besoins nutritionnels de 12 000 femmes enceintes et...