A la Une

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Enquêtes sur l’assassinat de deux experts de l’ONU : Kinshasa pris à partie

Lundi dernier, à New-York, Nikki Haley, ambassadrice des USA à l’ONU a recadré le chef de la...

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC: Devoir d’agir

Le cas RDC s’est invité, encore une fois, sur la table du Conseil de sécurité des Nations...

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Prédisant une forte probabilité de fraude-Machine à voter : rejet de Washington

Contre la volonté de la Céni d’imposer par tous les moyens la machine à voter lors des scrutins...

Des zones d’ombre

Des zones d’ombre

L’arrivée des bovidés, en décembre dernier, dans les provinces du Kwilu et Kwango, continue de...

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

RDC-25 février : une 3ème marche pour « dire non à la dictature »

Après les deux marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, le Comité laïc de...

Imprimer

Le maire de Lubumbashi viré « pour avoir autorisé » une célébration eucharistique

Écrit par LP le . Publié dans Online Dépêches

Le maire de Lubumbashi, Jean-Oscar Sangaza, vient d’être limogé. Motif de son licenciement : il a autorisé la messe du jubilé d’argent d’épiscopat de Mgr Jean-Pierre Tafunga, archevêque de Lubumbashi, le dimanche 4 février au Stade de Mazembe.

Le maire de Lubumbashi, Jean-Oscar Sangaza Mutunda, vient d’être démis de ses fonctions. Selon La Libre Afrique, le motif de ce licenciement se justifie par le fait que « le maire a eu le tort d’autoriser la messe du jubilé d’argent d’épiscopat de son Excellence Monseigneur Jean-Pierre Tafunga, archevêque de Lubumbashi ».

M. Jean-Oscar Sangaza Mutunda avait pourtant tout bien fait ces derniers mois. A chaque appel à la manifestation de l’opposition, le maire de Lubumbashi avait tout interdit. Mais ce dévouement n’aura servi à rien, il vient d’être viré sans ménagement par le pouvoir, après avoir géré cette ville durant huit ans.

Jean-Oscar Sangaza est remplacé à ce poste par Guylain Lubaba Buluma, un cadre du Parti du peuple pour reconstruction et la démocratie (PPRD). Il est nommé à ce poste par un décret présidentiel signé ce week-end par le président Joseph Kabila.

La messe du jubilé d’argent d’épiscopat de son Mgr Jean-Pierre Tafunga, archevêque de Lubumbashi, a été célébrée le dimanche 4 février au Stade de Mazembe. C’était devant des milliers de fidèles, des dizaines de prêtres et politiques dont le vice-Premier et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazany Shadari.

Dans son homélie, Mgr Jean-Pierre Tafunga a trouvé des mots justes pour expliquer le devoir et la responsabilité de l’Eglise : «Nous avons le devoir et la responsabilité de respecter et de faire respecter la vie des autres ».

« L’Eglise a le devoir de procurer aux autres la paix, de protéger la vie, de la soutenir et de la rendre belle afin qu’elle garde sa valeur aux yeux de Dieu », a souligné le prélat catholique à l’occasion de la célébration eucharistique du vingt-cinquième anniversaire de son épiscopat  au Stade Mazembe, à Lubumbashi.

Mgr Jean-Pierre Tafunga a, par la même occasion, appelé au respect de la vie des autres.

Présent à cet office religieux, le président de la Conférence épiscopale  nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi a adressé ses félicitations à l’archevêque de Lubumbashi. Saisissant cette opportunité, il a appelé les jeunes et les chrétiens catholiques laïcs à être au service de la justice, de la réconciliation et de la  paix.

Nommé archevêque le 1er décembre 2010, Mgr Tafunga a été intronisé archevêque de Lubumbashi, le 30 janvier dans l’ex- Katanga. La cérémonie d’intronisation était présidée par le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, à Lubumbashi.

Mgr Jean-Pierre Tafunga a été nommé depuis le 31 mai 2008 évêque coadjuteur  (revêtu de droit de succession). 

Il avait remplacé l’archevêque Floribert Songa Songa, qui avait démissionné pour des raisons de santé, après plus de douze ans passés à la tête de la province ecclésiastique de Lubumbashi.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’objectif est de contribuer à réduire la prévalence de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans ainsi que de subvenir aux besoins nutritionnels de 12 000 femmes enceintes et...