A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Des experts en atelier de conception d’outils d’autoformation sur l’enseignement bilingue

Écrit par Bienvenu Ipan le . Publié dans Online Dépêches

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.

Imprimer

MISE AU POINT DU COMITE LAÏC DE COORDINATION

Écrit par LP le . Publié dans Online Dépêches

1. Le Comité Laïc de Coordination remercie les partis politiques, les Mouvements Citoyens, les Organisations de la Société Civile, les Associations de défense des droits de l'homme, les Syndicats, ... qui ont adhéré à la marche pacifique qu'il organise le 31 décembre 2017 et encourage ceux qui ne l'ont pas encore fait, de le faire. Cette marche
n'est pas une affaire du seul Comité Laïc de Coordination, tout le peuple congolais doit se l'approprier, Chacune de nos organisations est appelée à déployer toute l'énergie dont elle est capable pour sa réussite, Néanmoins, cette marche doit être soumise aux règles strictes de la non-violence.

2. Aussi, invitons-nous la population à n'accepter aucune forme de violence: pas de pneus brûlés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d'injures, pas de jets des pierres et autres projectiles, pas d'actes de vandalisme, ...

3. Nous l'invitons également à ne pas considérer les Policiers, les Militaires et autres Agents des Services de Sécurité comme ses ennemis; et réciproquement les Policiers, les Militaires et autres Agents des Services de Sécurité à ne pas considérer celle-ci comme leur ennemi.

4. Le Comité Laïc de Coordination Informe l'opinion nationale et internationale que LA MARCHE DU 31 DECEMBRE 2017 est une MARCHE PACIFIQUE. Ce jour-là, des femmes et des hommes de la République Démocratique du Congo vont marcher pacifiquement en priant et en entonnant des cantiques : les Chrétiens avec leurs Chapelets, Bibles, Crucifix, ..., et les autres avec des rameaux de paix.

5. Nous demandons ainsi à la Police Nationale Congolaise et aux autres Services de Sécurité de les encadrer et de les protéger tout au long de leur parcours.

6. Peuple congolais, le Comité Laïc de Coordination vous invite à marcher pacifiquement à partir de là où vous serez le 31 décembre 2017, votre rue, votre quartier, votre paroisse, … Les autres précisions vous seront communiquées dans les jours qui Viennent.

7. Enfin, congolaises et congolais, comme il se doit, le Comité Laïc de Coordination vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 même si l'Histoire retiendra qu'au lieu de célébrer les festivités de fin d'année 2017, nous, peuple congolais, avons choisi de marcher pacifiquement ce 31 décembre 2017 pour revendiquer notre liberté, notre dignité et la prospérité à laquelle nous avons tous droit.

Fait à Kinshasa, le 25 décembre 2017

 

POUR le Comité Laïc de Coordination

Prof. Thierry Nlandu Mayamba

Prof Isidore Ndaywel E Nziem

 

Imprimer

Nord-Kivu: une résidence de Joseph Kabila prend feu à Musienene

Écrit par Stanislas Ntambwe le . Publié dans Online Dépêches

Dans la nuit du 25 décembre 2017, vers 1h00, à Musienene dans la cité de Lubero (Nord-Kivu, est de la RDC), une demeure du président de la République Joseph Kabila a été incendiée. Certaines sources imputent cet acte à des miliciens Maï-Maï et y voient un signe de “ras-le-bol généralisé” à l'égard de Joseph Kabila.

Imprimer

Le cardinal Monsengwo interpelle dirigeants sur la nécessité de la paix en RDC

Écrit par Le Potentiel le . Publié dans Online Dépêches

Depuis début décembre, les homélies dans les paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa sont rattachées au contexte de crise multiforme qui sévit en République démocratique du Congo. Non seulement le dernier message de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) est lu régulièrement et explicité, mais les célébrants insistent chaque fois sur la responsabilité de tous les catholiques à se lever comme un seul homme pour « sauver » la RDC où une minorité de gens, en l’occurrence les dirigeants, a pris en otage des millions de Congolais.

Imprimer

RDC : Global Witness satisfait de l’appel à la révision de la proposition française sur l’expansion de l’exploitation industrielle du bois

Écrit par S.NT/G.W le . Publié dans Online Dépêches

Global Witness accueille avec satisfaction l’appel lancé par un comité de la RDC demandant à l’Agence Française de Développement (AFD) de revoir en profondeur leur proposition concernant l’expansion de l’exploitation industrielle du bois. C’est la deuxième fois que cette proposition controversée est rejetée par ce comité congolais.

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.