A la Une

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des relations économiques entre la RDC et la Chine sont au beau fixe. Les deux parties...

La maffia s’installe à la CENI

La maffia s’installe à la CENI

La Rédaction du journal Le Potentiel a mené des investigations sur la gestion à la...

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Mardi, c’était la trêve au Centre interdiocésain où se tiennent les travaux sur l’arrangement...

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, l’heure est au...

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

On a connu le drame du Kasaï à travers la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Et...

Imprimer

Kinshasa : l’énergie solaire pour éclairer la route des Poids lourds

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

La société japonaise Kitano a implanté 88 poteaux réverbères d’énergie solaire sur les 563 socles prévus pour éclairer la route de l’amitié nippone-congolaise (ex-Poids lourds) à  Kinshasa. Cela, dans le cadre des travaux de parachèvement de cette voie financée sur un don du Japon, a appris l’Agence congolaise de presse (ACP).

Selon la source, ces travaux, dont le contrat a été signé en mai 2015 à Tokyo (Japon), sont financés à hauteur de 9 millions de dollars américains, sur une période de dix mois, soit de juillet 2016 à mai 2017.

Un essai a été fait lundi 20 janvier 2017 en vue de tester ce courant voltaïque.

Longue de 12 km, cette route à deux voies de deux bandes chacune a été construite pour décongestionner le boulevard Lumumba à partir du pont Matete jusqu’à la gare centrale située dans la commune de la Gombe. Cela en vue de faciliter le trafic sur cette route, le long des ports fluviaux.

Imprimer

Uvira : deux morts et trois blessés dans les combats entre deux milices

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

Deux personnes sont mortes et trois autres sont grièvement blessées au cours des combats qui ont opposé dimanche 29 janvier deux groupes armés, « Local defense » et Gumino, dans les villages Kikozi et Kabamba, à Uvira (Sud-Kivu).

Les sources locales indiquent que ces affrontements ont été provoqués à la suite du meurtre d’un leader du groupe « Local defense » par le groupe armé Gumino.

 

Les miliciens de ce dernier groupe ont réussi à déloger ceux de « Local defense » et à prendre le contrôle du village de Kikozi. Après s’être retirés, les miliciens de Local defense ont à nouveau attaqué leurs rivaux, les chassant du village de Kikozi.

Imprimer

Moba : incendie de 30 maisons des bantous attribué aux pygmées

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

Une présumée milice Twa a attaqué dimanche 29 janvier les villages Kikango et Marco dans le territoire de Moba (Tanganyika), annonce  la société civile locale. Ces miliciens ont incendié une trentaine de maisons appartenant aux Bantous. 

«Le bilan matériel est encore bien identifié. Donc, ils ont brulé des maisons dans les deux villages-là. C’est au moins plus de trente maisons brûlées. En ce qui concerne les personnes tuées, là, on n’a pas encore l’information», affirme Faustin Kazwiba, coordonnateur de la société civile de Moba, parlant d’un «bilan encore provisoire». Radio Okapi n’a pas réussi à joindre les autorités de Moba.

Imprimer

Cambriolage d’un couvent de religieuses à Kinshasa : les bandits présumés arrêtés

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

La Police nationale congolais a arrêté lundi 30 janvier des membres d’un groupe des présumés bandits accusés d’avoir cambriolé samedi le couvent des sœurs et la maternité de Bibwa dans la commune de N’sele.

Ces présumés bandits avaient emporté une importante somme d’argent dont le montant n’est pas connu et des biens, notamment des ordinateurs. Une partie des biens volés a été récupérée par la police, affirme Nkama Indi, bourgmestre  de la commune de N’sele. Le nombre de présumés bandits arrêtés n’a pas été révélé.

 

Imprimer

Katanga: la SCPT sollicite le concours de la population pour relancer les activités de la poste

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

M. Pierrot  Yav Tshikumb, directeur provincial de la Société congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT) pour le Katanga, a lancé vendredi un appel aux populations surtout celles économiquement faible d’apporter leur contribution à la relance des activités de la Poste. A ce sujet, il a ajouté que la SCPT dispose d’une gamme des produits à la portée de toutes les bourses. Il a affirmé que Si beaucoup des gagnepetits utilisent les services des Postes, les recettes générées auront contribué à relancer les activités de la SCPT. Il a insisté sur la bonne volonté des gagnepetits ainsi que du gouvernement central de mettre les moyens à la disposition de cette entreprise entièrement congolaise, a conclu l’orateur. Il s’est exprimé ainsi à la sortie de l’audience où il est allé présenter les civilités au maire de Likasi Dr. Idesbald Petwe Kapande, à qui il a circonscrit le but de sa mission dans la ville montagneuse. Profitant de cette occasion, le directeur provincial de la SCPT a saisi cette opportunité pour remercier le gouverneur de province , à travers l’autorité urbaine, pour la réhabilitation du bâtiment de la SCPT, mis à sac lors des malheureux événements du 12 octobre 2010.

 

Articles récents

Deux véhicules transportant des sacs de maïs en provenance de kasumbalesa ont été incendiés mardi 21 mars par des jeunes en colère au quartier Matshipisha dans la commune Katuba  (Lubumbashi)....